-68%
Le deal à ne pas rater :
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
47.59 € 149.99 €
Voir le deal
-85%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
22.95 € 149.99 €
Voir le deal

La politique de Mephisto et des généraux.

La politique de Mephisto et des généraux. Empty La politique de Mephisto et des généraux.

Mephisto
Mephisto


Race du personnage : Démon of the démon

http://deliciouslyevil.variousforum.com

La politique de Mephisto et des généraux. | le Lun 5 Fév - 14:18



Politique générale de Méphisto

Méphisto règne en maître sur ce monde, mais pas tout seul. Ayant décidé de fédérer toutes les races, il a nommé un Général pour chaque espèce de créature, et leur a délégué la gestion du territoire. Le continent Nord-Américain (États-Unis + Canada) a donc été divisé pour offrir ces terres aux différents Généraux.

Chaque Général organise son territoire comme il l'entend, et c'est la loi qui y est appliquée qui fait Foi, non la race. Il est rare que Méphisto s'occupe des problèmes de société, mais il a évidement le dernier mot à tous les niveaux.

Les lois ci-dessous sont celles qui régissent les différents territoires. Vous pouvez les transgresser, mais vous devez comprendre que cela peut avoir des conséquences RP si vous ne le faites pas discrètement.

Il réunit ses généraux une fois par trimestre pour s'assurer de la bonne gestion des terres et des troupes, et régler les conflits s'ils sont présents.

Découpage des territoires

Territoires Démon :

- Au sud : Les Carolines + Autres endroits du sud
- Au nord : Québec

Territoires Lycans :

- Au nord : La mauricie + Autres endroits du nord
- Au sud : New Jersey

Territoires Succube/Incube :

- Au sud : Los Angeles + Las Vegas
- Au nord : Ottawa

Territoires Vampire :

- Au nord : Toronto + Montréal
- Au sud : New York

À noter que récemment un conflit a opposé les rangs de Méphisto à ceux des Rebelles pour la conquête du reste du continent américain. Ce dernier s'est retrouvé ainsi divisé entre les territoires sous le contrôle des Maîtres (Mexique + Amérique du Sud-Est) et territoires aux mains de la Rébellion (Amérique Centrale + Sud-Ouest)

La politique de Mephisto et des généraux. Empty Re: La politique de Mephisto et des généraux.

Mephisto
Mephisto


Race du personnage : Démon of the démon

http://deliciouslyevil.variousforum.com

Re: La politique de Mephisto et des généraux. | le Lun 5 Fév - 14:26



Politique Lycans


Rôles clés par ordre hiérarchique :
- Général : @Alexander Archen
- Lieutenants (à pourvoir, deux places)
- Commandant des Crocs d'Argent (à pourvoir)
- Alphas

Système politique : De nombreux points sont communs à la politique menée jusqu’ici par les van Harpen, puisqu’Alexander se positionne en tant que successeur naturel au pouvoir. Pas de grand bouleversements à prévoir ici donc, si ce ne sont quelques petits changement subtils.

- Le Conseil des Alphas : Les lois en vigueur sur les territoires lycans sont régies par le Conseil des Alphas. Ce dernier représente la plus haute autorité lycan et rassemble les familles principales en son sein. Y siègent obligatoirement : Alexander, ses Lieutenants et les différents représentants des plus grandes meutes. Peuvent également y siéger, à titre exceptionnel, certains invités choisis par Alexander selon des critères qui lui sont propres.

Bien sûr, deux places d’honneur sont réservées à Grégoire et Elena van Harpen, bien qu’avec leur retrait de la vie politique leur présence serait plus de l’ordre de la surprise qu’autre chose. Sachant que Mephisto ne se fatigue jamais à prendre place au Conseil, celle qui lui était jadis réservée n’existe plus qu’à titre purement honorifique aujourd’hui. Quant à celle réservée au Général Démon, elle a été purement et simplement supprimée en raison des actes litigieux commis par celui qui fut en poste jusqu’à récemment.

Enfin, il est à noter qu’en cas d’absence d’Alexander à une réunion du Conseil, ce sont ses Lieutenants qui en représentent la figure d’autorité.

- L’édiction des lois : Concernant l’adoption des lois et décisions politiques majeures, le Conseil dans son ensemble s’exprime sur le sujet, bien qu’il revienne à Alexander de trancher lorsqu’un désaccord subsiste ou qu’il souhaite lui-même s’opposer à la décision de ses pairs. Contrairement à Grégoire qui avait plutôt tendance à limiter ses interventions par souci diplomatique, Alexander n’hésite en aucun cas à user du poids de sa position de Général pour pousser ses congénères à se plier à sa vision des choses.

- L’armée : Devenue plus que jamais vitale en raison de la montée de la Rébellion et de l’incident diplomatique majeur causé par feu Malécius, l’armée lycanthrope s’est vue dotée de moyens supérieurs pour se renforcer et engager plus de troupes en son sein. Alexander veille en personne à ce que cette militarisation se révèle efficace, et s’entoure pour cela des meilleurs éléments pour en assurer l’évolution et la gestion.

Outre la faction armée qui représente bien évidemment la majeure partie de l’activité militaire, il existe certains domaines qui demandent à se développer également. Formation, science, espionnage, génie logiciel… Autant de secteurs qui se voient dotés de budgets plus conséquents pour en tirer les meilleurs résultats.

- Les lycans en général : Ils sont depuis toujours répartis en "familles”, “clans” ou “meutes”, dont la présence est disséminée sur l’ensemble des territoires lycanthropes ainsi qu’en Amérique du Sud. Ces groupes se partagent l’autorité des différentes zones dans lesquelles ils sont installés, en suivant bien évidemment la politique globale.


Relations diplomatiques avec les autres races :

- Les Incubes et Succubes sont appréciés et sont les bienvenus sur l’ensemble des territoires lycans, sans restriction particulière du moment qu’ils respectent la Loi.

- Les Démons, s’ils sont dans l’ensemble toujours accueillis, sont tout de même sujets à un certain froid en raison des actes commis par Malécius. Cependant, avec le retrait de ce dernier, considéré comme un traître par beaucoup après ce qui a eu tout l’air d’être une ingérence dans les affaires lycans (voire un coup d’état), il reste possible de voir cette situation s’inverser à nouveau dans le futur, permettant potentiellement à ces deux peuples de retrouver leur entente passée.

- Les Vampires, antagonistes naturels des lycans, ne sont pas vraiment les bienvenus en terres lycanthropes. En revanche, Alexander oeuvre pour qu’il n’y ait plus de discrimination à leur encontre, afin d’apaiser les relations avec ce peuple, rendu bien malheureusement indispensable en raison du fléau rebelle qui nécessite la mobilisation de toutes les espèces maîtresses sans exception. Cependant, il ne peut bien évidemment avoir l’oeil sur tout… ce qui, dans les faits, laisse perdurer certaines traditions assez nauséabondes concernant l’accueil réservé aux vampires sur les zones lycans.

- Les Anges Déchus sont ignorés, voire méprisés. S’ils ne sont pas chassés des terres lycans, ils ne sont pas pour autant en mesure de prétendre à des postes de quelconque envergure. C’est à peine si on leur accorde le droit de propriété.

- Les Pactisés/Transformés sont traités de la même façon que les espèces dont ils ont reçu l’essence. Il leur est cependant plus complexe d’atteindre des hautes fonctions en raison de leur ascendance non-lycan.

- Les Malsaints sont plus ou moins traités de la même façon que les démons, même si les relations avec cette engeance sont généralement plus complexes en raison de leur tempérament plus tourmenté.

- Les esclaves non-adoptés continuent de bénéficier d’un traitement de faveur en terres lycans. Toute personne dont les actes de maltraitance à l’encontre d’un esclave sans maître ou appartenant à une tierce personne sont avérés sait à quoi s’en tenir, les mesures réprimant cette cruauté barbare étant déjà en place du temps de Grégoire. A noter qu’en revanche il est impossible pour un esclave non-adopté de quitter le territoire dont sa Tour/son Centre dépend, pour des raisons juridiques évidentes.
Les esclaves adoptés sont également protégés par de nombreuses lois visant à limiter les actes cruels à leur encontre. Ce n’est cependant pas le cas concernant les anciens rebelles.

- Les rebelles, justement. Ces derniers représentent de loin la “population” la plus haïe - bien plus encore que les vampires - et une marche arrière a été faite concernant l’assouplissement des sanctions à leur encontre que tentait de mener Elena van Harpen jusqu’alors.
Si la peine capitale n’est pas redevenue systématique comme ce fut le cas du temps de Grégoire, cette exception ne concerne que les rebelles dont les actes se seraient limités à des actions dénuées de violence. Ce qui signifie donc que toute personne capturée et identifiée comme terroriste est exécutée dans les plus brefs délais, sans espoir de rédemption. Alexander y veille personnellement.
Pour les autres...  leur sort n’est en réalité guère plus enviable. Réduits en esclavage, ils ne bénéficient pas pour autant des protections prévues par la loi et sont donc exposés à des traitements particulièrement durs.

- Enfin, les anges restent des ennemis du peuple lycan en raison d’un passif entaché de sang et de l’absence totale de dialogue entre les deux espèces. En cas de capture cependant, contrairement aux rebelles l’option privilégiée restera la mise en esclavage, sans la distinction radicale réservée aux terroristes rebelles. Des exécutions peuvent tout de même avoir lieu face aux cas les plus extrêmes.


Quelques règles, lois et autres traditions en vigueur :

- La tradition lycan concernant la gestion d’un conflit par le duel est toujours préservée sous la politique Alexanderienne. Comme du temps de Grégoire, tout litige peut faire l’objet d’une demande de duel officielle adressée au Conseil Lycan, qui statuera de sa solvabilité. Ledit duel peut être de nature belligérante, mentale ou sportive, et sera supervisé par le Commandant des Crocs d'Argent.

- La transformation d’un esclave en lycan est autorisée sur le territoire, sous réserve que ledit esclave ait été présenté de manière officielle au Conseil Lycan au préalable par celui qui souhaite le transformer. Le Conseil se réserve le droit de refuser la transformation si elle lui paraît non-recevable.

- La transformation d'un esclave en vampire sur le territoire est rigoureusement interdite. Le transformé et son pactisant sont passibles d’une sanction pouvant aller jusqu’à la peine de mort, en fonction des cas.

- Le pacte d'un esclave avec un démon/succube/incube est toléré sur les territoires lycans sous réserve qu'il respecte les lois en vigueur dans les politiques de ces races.

- Le port d’arme à feu ou de lame d’argent est strictement interdit en terres lycans. Les autres types d’armes peuvent être autorisés sous réserve d’en avoir déclaré l’obtention auprès de l’Administration et d’en avoir obtenu l’accord. Cette mesure a été prise suite aux récents événements, notamment l’attaque des anges, pour permettre à l'ensemble de la population de se défendre en cas de force majeure.

- La transformation en loup-garou est strictement interdite en dehors des forêts ou du domicile, sauf en cas de légitime défense ou de force majeure. Tout lycan manquant à cette règle s’expose à des sanctions judiciaires pouvant aller jusqu’à la destitution pure et simple de ses droits de maître.

- La Mauricie, lieu choisi par Mephisto pour y construire son château, bénéficie d’une protection accrue suite à l’assaut d’Halturiel survenu il y a quelques mois. La brigade des Crocs d’Argent s’est ainsi vue renforcée et constitue désormais une troupe d’élite chargée de la protection du château, mais aussi d’interventions ponctuelles lors d’opérations coup de poing.

La politique de Mephisto et des généraux. Empty Re: La politique de Mephisto et des généraux.

Mephisto
Mephisto


Race du personnage : Démon of the démon

http://deliciouslyevil.variousforum.com

Re: La politique de Mephisto et des généraux. | le Ven 2 Mar - 18:01



Politique des démons


Dirigeants ;

— Dalian Holic ;
— Les lieutenants : le Commandant Suprême et le Cardinal ;
— Les sénateurs : familles nobles exclusivement désignées par Dalian.


Système politique ;

Sur une pyramide, à laquelle on y retrouve au sommet le Général démon, le pouvoir est séparé en [deux] factions :

1. Département des Affaires externes (concerne service militaire, recherche & développement essentiellement, justice) :
— Géré par Dalian Holic et le Commandant Suprême – le Cardinal est évidemment mis au parfum mais n’intervient qu’en cas de force majeure (absence de Dalian, du lieutenant, corruption, etc.).
— Les ordres du Général sont absolus et ne sauraient être contestés quelles que soient les circonstances.

2. Département des Affaires internes (concerne infrastructure, éducation, droit civil & pénal, justice, santé, etc.) :
— Géré par le Cardinal et les [cinq] sénateurs – le Commandant Suprême est évidemment mis au parfum mais n’intervient qu’en cas de force majeure (désaccord, corruption, rupture des règles, etc.), le Général intervient en cas d’affaires majeures (relation avec les autres races, esclavagisme, etc.) – à l’intérieur du Sénat.
— Les membres se réunissent bimestriellement pour proposer les lois et voter celles-ci à la majorité numérique. Si égalité lors des votes, le Cardinal est juge et tranche ; ce dernier représente le Général mais ne vote pas.

Hormis le Général et ses lieutenants, les membres des départements ne se mêlent en aucun cas à l’autre département en termes de décision et de pouvoir. L’un comme l’autre sont ignorants des décisions prises dans tel département.
En cas de guerre, le Général reprend les pleins pouvoirs des deux factions. Néanmoins, le Sénat et les autres services restent actifs pour assister leur Général dans la prise de décision.


Système social ;

Les citoyens sont rangés en [deux] castes. La méritocratie détermine souvent à quelle caste ils appartiennent mais certains sont déjà classés grâce à leur origine, nom, sang.

A. Caste noble :
— Citoyens qui possèdent du sang bleu du fait de leur ascendance. Elle comprend aussi ceux qui ont été gradés (par un Général) grâce à leurs différents exploits à la guerre ou pour service rendu à la nation.
→ Seuls les démons nobles peuvent et sont choisis pour devenir des sénateurs.
→ Un noble (voire une famille entière), peu importe sa provenance, peut se voir destitué de ce prestigieux titre, selon son crime.
→ Un démon qui a été pactisé ne pourra pas accéder à cette caste, peu importe ses exploits ou qui est son parent. Il peut subsister des exceptions.


B. Caste civile :
— Citoyens lambdas. Comprend une majorité de gens qui ne participe pas au système politique, mais aussi une minorité de fonctionnaires qui participe au système, mais n’a accompli aucun exploit notable.

Le fondement des démons est énormément basé sur ‘‘la méritocratie’’, une grande majorité est souvent avide d’honneur. Le meilleur moyen de gagner rapidement du prestige est d’entrer à l’armée : le service militaire n’est pas obligatoire mais fortement recommandé par l’endoctrinement et la propagande.


Certaines règles et lois :

A. Le rapport des maîtres envers les esclaves :
— La maltraitance physique et/ou morale et/ou verbale est purement et simplement proscrite en public, que cela soit l’esclave d’un démon ou d’une autre race. Un maître pourra user de son esclave comme il l’entend uniquement en privé. Cependant, celui-ci peut porter plainte pour coups et blessures relevant de la torture [et sera toujours entendu dans ce cas précis].
— L’esclave d’une autre race maîtresse ne sera en aucun cas touché par un démon. L’esclave d’un démon ne sera en aucun cas touché par une autre race maîtresse.

— Les esclaves angéliques ou issus de camps rebelles sont considérés comme des êtres pouvant déroger aux lois ci-dessus.

— À moins d’être pactisé, un esclave (de naissance) ne peut être affranchi, quels que soient ses exploits. Attention, les pactes ne sauraient être un moyen récurrent pour échapper à sa condition d’esclave !
→ Il est cependant possible pour un esclave d’améliorer sa condition sociale s’il contribue à l’effort de guerre (dénonciation de camp rebelle, arrêt de rebelle, etc.).
— Les transformations en lycanthrope ou en vampire sont interdites. Sauf en cas de vie ou de mort.

B. Les litiges :
— ‘‘La loi du plus fort’’ est celle qui prévaut en cas de conflit mineur.
→ Il est possible de régler un différend ou autre par un combat singulier tant qu’il est fair-play (toute triche est condamnable) et ce, en pleine rue.
→ Les combats à mort sont strictement interdits.

— Les conflits majeurs sont automatiquement réglés devant une cour, voire devant le Sénat si cela relève d’un problème plus grave.

C. Les rebelles & traîtres :
— Les rebelles sont automatiquement mis au centre de redressement et/ou en prison et exécutés.
— Les traîtres, tous genres confondus, sont automatiquement emprisonnés, ou sujets à la peine de mort, ou à devenir esclaves.
→ Les sujets sont traités au cas par cas et jugés selon l’activité desdits sujets au sein de la société ou de la rébellion auxquelles ils appartenaient.


Relation avec les autres races ;

A. Races qui sont accueillis avec bienveillance et ne saurait souffrir d’un manque de civilité de la part du peuple démon :
— Lycan : neutre
— Succube/Incube : neutre
— Vampire : neutre, quoique peu apprécié de la majorité des démons.

Des changements peuvent subsister.

B. Races qui sont tolérées mais clairement méprisées au sein de la société :
— Ange déchu : considéré comme des personnes clandestines, ils sont soumis aux règles comme tout un chacun et n’ont malheureusement aucune chance de pouvoir améliorer leur condition de vie, même en cas d’exploit de guerre important. La justice est souvent injuste à leur égard.
→ Exceptionnellement, comme ils n’ont pas de territoire, ils peuvent jouir des mêmes droits qu’une personne de la caste civile à condition d’être un citoyen. Les démarches pour être ‘‘citoyen démon’’ sont souvent longues et laborieuses. Eh non, ce n’est pas automatique ! Bonne chance.

La politique de Mephisto et des généraux. Empty Re: La politique de Mephisto et des généraux.

Mephisto
Mephisto


Race du personnage : Démon of the démon

http://deliciouslyevil.variousforum.com

Re: La politique de Mephisto et des généraux. | le Mer 11 Avr - 20:53



Politique des Incubes/Succubes


Politique de Luana Duncan

Système politique :

- La générale s’occupe de l’entièreté du territoire Succube, accepte, refuse les lois qu’on lui propose ou peut même créer des nouvelles. Elles sont en général soumises à un vote du peuple avant l’application. La décision finale reste à la générale pour savoir si on l’applique non. Chaque région est toutefois administrée par un gouverneur qui été désigné par un vote parmi les maîtres. Afin de pouvoir se présenter il faut tout d’abord prouver qu’on en est capable intellectuellement à travers un test écrit. Puis s’en suit la phase de vote.
Les personnes engagées peuvent être destitués à tout moment, si la générale estime que le travail n’est pas fait correctement. Si ce cas arrive, la Générale prend en charge le territoire le temps de tout remettre dans l’ordre.
Les lieutenants peuvent s’ils le souhaitent prendre en charge un territoire.

- La justice est plutôt ferme, les petits délits sont soumis à des amendes légères ou des travaux d’intérêt général en fonction de la nature du délit, tandis que les personnes commettant un crime ont plutôt tendance à se faire diriger en prison.
Les personnes sortant de prisons n’ont aucun droit d’adoption sur le territoire.
Dans le cas d’un petit conflit entre deux parties, un accord est possible et fortement encouragé par la justice.

- Les esclaves ont accès à des écoles dans la tour afin d’y apprendre diverses choses notamment ce qui est nécessaire dans la vie d’une personne (Lire, écrire, compter) mais également à connaître ses droits et ses devoirs en tant qu’esclave.
De plus les maîtres disposent également d’un petit cours obligatoire pour les premiers adoptant. En leur rappelant leur devoir de maître envers les esclaves ainsi que les risques qu’ils encourent en allant à l’encontre de la loi en les maltraitants injustement. Les maîtres étant déjà en possessions d’esclaves se voit effectuer un rappel.
- Les rebelles attrapés sont à ramener auprès du gouvernement, une fois les informations extirpées, la personne ayant attrapée le rebelle à le droit de s’en occuper lui-même. Dans le cas contraire le gouvernement s’occupera du nouvel esclave et sera envoyé en centre de redressement pour en faire un parfait esclave.
Le gouvernement se voudra bien plus « agressif » envers les rebelles cherchant plus activement à mettre un terme à la rébellion. Ainsi tout rebelle capturé sera également récompensé financièrement. En fonction de l’implication, une ascension sociale sera également envisageable.
L’accès au bâtiment important pour le quotidien d’un maître est contrôlé à l’entrée ainsi qu’à la sortie. Toute personne non pucé ou incapable de prouver son identité (Dans le cas d’un maître) sera traité comme rebelle.


Relations avec les autres races :

- Tous le monde est la bienvenue du moment que la loi est respectée. Bien entendu, aucun rebelle n’est autorisé, sauf pour se rendre.

Tous les esclaves sont protégés par le gouvernement. Ainsi la maltraitance est interdite. S’il est découvert qu’un esclave adopté ou non en est victime, le gouvernement se réserve le droit d’intervenir. Les esclaves sont encouragés par les cours dispensés dans les tours à venir saisir la justice si nécessaire.
Le maître peut se voir interdire d’adopter un esclave et si en possession de l’esclave, il lui sera retiré et donner à un autre maître choisi par le gouvernement.
Bien que les esclaves soient protégés, cela ne leur donne pas le droit de faire ce qu’ils veulent, si des tendances rebelles se font sentir, ils peuvent envoyer dans un centre de redressement.
Il est bien entendu interdit de toucher l’esclave d’une autre personne.




Comportements :
(Intouché, je ne vois pas de raison de la modifier, ça ne rentre pas en compte avec la politique mais avec les mœurs sociales)

-La polygamie, comme on pourrait s’y attendre, est non seulement autorisée mais aussi franchement encouragée.

-Pour les incubes & succubes trop pauvres ou non désirés, il y’a des “restaux du coeur” du sexe mis en place un peu partout. Il s’agit en fait de maisons closes gratuites contrôlées par des tickets, qu’on peut obtenir une fois par jour.

- Contrairement à ce qu’on pourrait croire, il y’a quand même un minimum de tenue et les habitants ne se mettront pas à pratiquer le coït en plein milieu de rue. Il y’a des hotels pas très cher un peu partout pour ça. Enfin, il est quand même conseillé de rester dans les grandes rues, parce que les petites ruelles sombres se transforment rapidement en baisodrome si un Incube ou une Succube n’ont pas pu retenir leurs besoins.



La politique de Mephisto et des généraux. Empty Re: La politique de Mephisto et des généraux.

Mephisto
Mephisto


Race du personnage : Démon of the démon

http://deliciouslyevil.variousforum.com

Re: La politique de Mephisto et des généraux. | le Jeu 31 Mai - 14:09



Politique des vampires


Dirigeants :
- Lucius et, subordonné à lui, les trois Tribuns (Son héritier, le Directeur de la Chambre Haute et Le Chef des Armées).
- L’instance dirigeante est le Grand Conseil, réunissant Lucius, les Tribuns et tout ceux que le seigneur juge bon d’inviter selon les circonstances. Les résolutions se votent à la majorité et Lucius dispose d’un droit de veto, il peut aussi passer au-dessus du conseil s’il est question de sécurité national.

Système sociale :

- Les vampires sont répartis en trois castes selon leur naissance, il est impossible de passer d’une caste à l’autre de son vivant.
- Les deux premières castes constituent les Vampires Véritables : Les Sang-Purs ou Vampires Supérieurs, n’ayant que du Sang-Pur dans les veines, aucun Nouveau-Né ni aucune autre race dans la généalogie. Les Vampire inférieur, ayant du sang Pur dans les veine, mais mélangé avec une ascendance de Nouveau-Né.
- Les Nouveau-Né, issue de la transformation d’un être inférieur en Vampire, ce sont des maîtres mais ils ne sont pas considérés comme de « vrai » vampire par la loi.

Système politique :

- Les instances dirigeantes sont réparties en deux assemblées qui forment le Conseil des Vampires : La Chambre Basse, accessible à tous les Vampires Véritables et principalement consultative et la Chambre Haute, réservé aux Sang-Pur qui concentre l’essentiel du pouvoir.
- Les vampires se répartissent en « famille » ou « lignée » pour les Vampires-Véritables et en « clan », sans forcément de lien de sang, pour les simples vampires. Il s’agit d’un système fondamentalement féodal avec au sommet un Sang-Pur influent et en dessous des individus et des clans entiers qui lui prêtent allégeance.
- L’influence politique d’un Sang-Pur se mesure à la taille de son réseau de vassalité, il a donc tout intérêt à avoir un maximum de gens sous sa protection. Pour les vampires qui se soumettent cela permet d’avoir un référant à la Chambre Haute à qui faire passer leurs demandes, et des avantages concret proportionné à la puissance de leur patron. La lutte entre grande famille pour obtenir ou conservé des vassaux est donc constante.
- La vie politique des vampires est complexe et dangereuse, elle s’organise en différentes tendances.
o Les Loyalistes soutiennent Lucius, profondément racistes ils considèrent tout ce qui n’est pas vampire comme inférieur. Pour eux les lois de protections des esclaves sont mauvaises car elles limitent les droits naturels des Maîtres. A côté de ça ils sont impérialistes et opportunistes en politique et consentent à toutes les alliances pour étendre l’influence des vampires.
o Les traditionnalistes, profondément aristocratique, ils tiennent à la pureté du sang des vampires. Ils sont favorables à de bonnes relations avec les élites des autres races et à la protection des esclaves avec une logique très paternaliste.  Ils sont isolationnistes et considèrent que les vampires ne doivent se mêler que de leurs affaires pour que personne ne se mêlent des leurs.  
o Les indécis, clairement majoritaire ils se positionnent d’un côté ou de l’autre selon la situation et les gains possible.

Relation avec les autres races :

- Les vampires n’apprécient généralement pas beaucoup les autres races de maîtres et celles-ci le leur rendent bien. Mais en dehors des Lycans, clairement discriminés, cela s’exprime généralement par une franche indifférence doublée d’une hostilité sous-jacente.
- Les Déchus sont un cas particulier, généralement méprisé par tous les autres maîtres ils se trouvent dans une situation assez similaire à celle des vampires. Alors, solidarité entre discriminé ou manœuvre politique, toujours est-il que les Déchus sont les étrangers les plus favorisé dans le système Vampirique. Ce sont les seuls à pouvoir, théoriquement, entrer à la Chambre Basse et à jouir de droits équivalent à ceux des vampires.
- Les vampires maîtres ont tous les droits sur leurs esclaves, vie, mort et douleur sans justification incluse. Les esclaves sans maître sont théoriquement protégés par la loi et ne peuvent être tué ou transformé, cependant ils peuvent servir de repas à tous Vampire Véritables de passage. Selon les régions (Et la famille qui y règne) la situation peu changer du tout au tout.
- Les vampires aiment poser des questions, parfois avec une certaine insistance. Les rebelles sont donc généralement faits prisonnier dans un premier temps, avant d’être exécuté où retourner contre leur cause…

Quelques règles et lois :

- La transformation en vampire est soumise à des règles strict, il faut faire une demande à la Chambre Basse pour les vampires ordinaires et à la Chambre-Haute pour les Sang-Purs. Toute écart se soldera par la mise a mort du sujet transformé et par une punition proportionnelle au rang social du contrevenant.
- La transformation d’esclave en lycan, le fait de passer des pactes démoniaques ou tout autres changements de d’état est interdit sur le territoire, sauf dérogation du Grand-Conseil. (Ce qui n’arrive jamais)
- Le Sang-Pur des vampires est une source infiniment précieuse de pouvoir, ainsi attenter à la vie ou la santé d’un sang-Pur est un crime atroce punit avec une sévérité inouïe. Un village entier peut être sommairement mis à mort si l’on considère qu’il a laisser mourir un Sang-Pur.
- Les Sang-Purs ne sont pratiquement jamais condamnés à mort et ils jouissent de nombreux avantages judiciaires. Contrairement au communs des mortels qui est de plus en plus sujet à la peine capitale à mesure que l’on descend dans la société.
- Les règlements de compte entre Sang-Pur sont théoriquement interdit, mais difficilement contrôlables dans les faits. La faide étant une vieille tradition vampirique et le parricide un moyen sommes toute courant d’arriver au sommet.
- Seul les Vampires Véritables peuvent obtenir un permis de port d’arme.  
- La sédition n’est pas tolérée et mène sans plus de jugement en prison ou sur un échafaud.
- S’en prendre aux esclaves d’autrui (même pour un innocent repas) est un crime, la propriété privée étant sacrée.
- La libération d’esclave, le militantisme pour la libération d’esclave, la connaissance et la non dénonciation d’un esclave libéré ou d’un libérateur sont sévèrement punit.
- Aucun esclave ne peut être affranchit, aucun affranchit ne peut se comporter comme-tel en territoire vampirique. Le seul moyen pour un esclave de changer de statut est d’être transformer.

La politique de Mephisto et des généraux. Empty Re: La politique de Mephisto et des généraux.

Mephisto
Mephisto


Race du personnage : Démon of the démon

http://deliciouslyevil.variousforum.com

Re: La politique de Mephisto et des généraux. | le Lun 4 Juin - 17:29



Rapports entre les races

Relations et perceptions envers les autres races en image

La politique de Mephisto et des généraux. Rappor14

La politique de Mephisto et des généraux. Empty Re: La politique de Mephisto et des généraux.


Contenu sponsorisé


Re: La politique de Mephisto et des généraux. |

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum