Le Deal du moment : -34%
Perforateur burineur SDS+ MAKITA DHR202RM1J avec ...
Voir le deal
295.99 €
Le Deal du moment : -39%
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
Voir le deal
152 €

Plus la confiance est grande, plus la trahison est douloureuse.

Plus la confiance est grande, plus la trahison est douloureuse. Empty Plus la confiance est grande, plus la trahison est douloureuse.

Kaine
Kaine



Plus la confiance est grande, plus la trahison est douloureuse. | le Mar 17 Mar - 12:49


Avatar
Votre Personnage

Nom : Kaine - Véritable nom inconnu de nos fichiers.
Avatar : Shokudaikiri Mitsutada de Touken Ranbu
DC ou TC ? : Chai plus.
Âge : 434 ?
Orientation sexuelle : Nichons. Fesses. Nénés. Cul. Chatt-
Race : Demi-incube - Autre race inconnue de nos fichiers.
Groupe : Mâle sexy et viril. Esclave. Ah merde, je croyais qu'il fallait rayer la mention inutile.
Métier : Profiteur.
Votre petite personne
Code du règlement : D'accord.
Âge : Ok.
J'ai signé le règlement : Nickel.
Une dernière volonté ? : Une petite pipe pour me souhaiter la bienvenue ? Je comprends que mon membre super énorme pourrait faire un peu peur mais c'est une prise en bouche très facile et intuitif. Si c'est vraiment c'est trop, vous pouvez vous mettre à plusieurs pour couvrir plus de surface. Ça me dérange pas. Promis.


Caractère

Que dire ? Voilà des qualités et des défauts sorties en vrac : coquin ; sournois ; assez pervers ou plutôt dirons-nous ‘‘amateur de bonne chair’’ ; peu intentionné et attentionné mais pour compenser ça, excelle au sport de chambre ; arrogant mais charismatique ; rancunier quoique pas trop ; têtu parce qu’il n’aime écouter personne ; observateur afin de bien choisir la prochaine cible de son plumard ; ouvert d’esprit à toutes nouvelles positions du Kâmasûtra ; réfléchi et mûr… et puis aussi ambitieux et astucieux, charismatique… Quoi, j’ai déjà dit ça ?

Quoique son apparence envoûtante et coquine puisse dire sur sa personnalité, ce dernier n’est, en vérité, ni réellement porté sur la séduction ni vraiment sur le charnel. C’est plutôt une espèce de loup solitaire qui vit au jour le jour, profitant des plaisirs de la vie sans se poser des questions existentielles inutiles.

C’est simple, il demande rien, n’exige rien mais accepte n’importe quoi tant que c’est profitable pour celui-ci. Par exemple, pourquoi dire « non » quand ce sont les femmes elles-mêmes qui viennent trouver réconfort dans ses bras ? Il ne fait que rendre service. Oh !, voilà une qualité à ajouter dans son CV : serviable.

Il n’aime guère parler de lui, dévoiler ses secrets les plus profonds ou ses rêves les plus enfouies. Ainsi, il préfère la compagnie de ceux qui aiment blablater sur eux plus qu’autre chose et se sert habilement des mots pour dire ce que vous souhaitez entendre et de son corps pour masquer ses véritables pensées. Son corps et sa bouche sont ses gagne-pains. Il loue ses services, quels qu’ils soient, au plus offrant et se fiche de savoir qui il sert tant qu’il y trouve son compte.
Du moment que vous y mettez le prix, il peut être un allié extrêmement fiable et surtout extrêmement efficace dans ce qu’il entreprend. Les plaisirs de la vie ne l’empêche en rien d’être rigoureux et sérieux dans son ‘‘travail’’.

Physique

Eh bien, comment causer physique sans détailler ces points récurrents sur toutes fiches dignes de ce nom ? Au pire, vous regardez sa belle bouille d’homme viril ; au mieux, vous lisez le tout afin de découvrir tous ces petits détails absorbés dans ces paragraphes ! Ayant pensé à vous, c’est truffé de point et de sous-points – peut-être même de sous-sous-point !

• Visage :
• Cheveux : naturellement ébouriffés, des mèches qui remontent çà et là. Ils peuvent être coiffés et domptés, mais ce petit côté mal peigné lui donne des airs d’homme sauvage. Rrrr… Surtout avec sa frange sur le côté. Ils ont été trempés dans le sombre de la nuit, du bleu marine à vrai dire mais qu’on peut confondre avec du jais selon le jeu de la lumière. Les pointes sont plus claires qu’à la racine, ça donne de jolis reflets.
• Yeux : jaunes. Non, allez, dorés. Mais pas doré comme de l’or, plutôt doré comme un épi de blé. Doré scintillant comme un fauve à l’affut de la proie à dévorer. Ils sont plein de vivacité et cachent toujours quelque chose, plein de secrets enfouis et inavoués. Ils ont quelque chose d’hypnotisant. Enfin, son unique œil est éblouissant. L’autre est caché sous un bandeau noir, mais ça donne encore un air sauvage et séducteur. C’est un secret mais sous ce cache-œil, doublé de ses cheveux, se trouve une cicatrice. À l’instar de Scar du Roi Lion, la marque de la traitrise. En plus hideuse, voilà pourquoi il la cache.
• Nez : ni en trompette, ni busqué, ni trop gros, ni trop petit, un nez à la courbure savamment étudié pour rentrer parfaitement sur ce minois.
• Bouche : on se damnerait pour embrasser ses lèvres divines. Parfaitement équilibrée, il y a assez de chair pour ce que ce soit agréable à chaque french kiss. Manier des mots, c’est du pipi de chat à côté, manier ses lèvres et sa langue pour se faire transporter jusqu’au septième ciel, elles gèrent à cent pourcents.
• Oreille : regardez l’image putain.

• Corps :
• Cou : de dimension correcte pour une espèce ressemblant à un être vivant de type humain.
• Épaules : larges, droites et plutôt carrées. Ce qui ne donne pas pour autant un air de mastoc en forme de cube. Elles sont justes développées.
• Tronc : des pecs ! Et des abdos ! Le six pacs comme on en rêve tous, intégré à son corps. Ce résultat est le fruit d’un long acharnement. Être gros est (peut-être) son pire cauchemar, comment séduire avec un ventre à bière ? Sans être obsédé par son apparence, il aime se sentir à la pointe de la beauté édictée par la société, d’autant plus que sa race exige qu’il soit un minimum attirant.
• Bras : des biceps évidemment. Ce n’est que la conséquence directe de ses séances de musculature et des autres sports qu’il pratique.
• Jambes : pour un mètre quatre-vingt-dix, c’est incontestablement de longues jambes de mannequin. Surtout vigoureuses pour pouvoir porter n’importe quoi… ou n’importe qui. Il a une démarche droite, solidement posée sur ses jambes.
• Entrejambe : ne vous inquiétez pas, un modèle pareil, c’est obligatoirement fourni avec tout l’attirail qui va avec. Laissez-vous surprendre par la taille God Size. Et cette paire de fesses. Les femmes ont tout à envier.
• Peau : blanche, qui… reste blanche, même quand il bronze. Elle est toujours chaude, douce à caresser et enivrante. Sinon, il est imberbe. Complètement.

• Style de vêtements : amateur des trois pièces, surtout quand elles sont faites sur-mesure. La cravate a un côté chic, presque sexy, associé à la chemise blanche impeccablement repassée rangée dans le pantalon à coupe droite. Il est précisément le fantasme du patron jeune, intelligent et beau. Ce n’est qu’une image donné pour son métier malheureusement, il n’est pas assez riche pour s’offrir la vie d’un riche PDG inaccessible. Quand il ne travaille pas donc, il s’habille décontracté et simple.

Pouvoir

L’homme au mille visages : vous pensez être unique ? Seul votre ADN l’est. Il parait qu’il existe au moins quatre sosies de vous dans le monde entier. Je n’ai jamais vérifié, mais ce que je peux vous certifier c’est qu’il existe réellement une copie de vous dans ce monde. De la racine de vos cheveux à la pointe de vos pieds, vos cicatrices, vos tics, votre démarche, votre voix, c’est comme se voir dans une glace. Un jumeau ou une jumelle parfaite.

Ce double n’existe que pendant 24H, selon son état émotionnel ; un état de confiance fait durer les effets plus longtemps évidemment, au contraire d’un état de stress qui pourrait complètement supprimer son pouvoir.

Il lui faut un morceau de votre ADN pour pouvoir se fondre dans votre peau. Un morceau d’ADN équivaut à une seule transformation.

Le contre coup de la transformation est assez conséquente et n’hésite un temps de repos quasiment équivalent au temps de transmutation. Rien n’empêche qu’il se retransforme immédiatement, mais ce ne sera pas sans conséquence sur la qualité de sa transformation et sa santé qui peut se dégrader très facilement.

Histoire

J’ai cité ci-dessus qu’il n’aimait pas parler de lui. Donc, vous vous doutez que je ne peux vous dévoiler son passé sans son consentement. Non pas qu’il soit tortueux et sombre, c’est… juste inintéressant. Oui, ça ne vaut vraiment guère la peine d’être dite/lue (question de facilité scénaristique étant donné que j’ai approximativement aucune idée pour son histoire…).

• Quand il est sorti du ventre de sa mère, c’était… un mardi, non, un mercredi ! Peu importe. À ce moment, c’était le benjamin d’une fratrie de trois demi-sœurs et de deux demi-frères. Il grandit au sein d’une famille nombreuse où la polygamie est de mise.
• À l’âge de quatre ans, sa mère décède à la suite d’une maladie inconnue et il est adopté par une autre concubine enceinte de quelques mois. Encore peu conscient des tensions qui se déroule au sein du harem, il est rapidement apprivoisé par sa nouvelle mère tant ce dernier est avide de l’amour d’une mère.
• Celle-ci devient concubine favorite du patriarche pour s’être portée volontaire comme nouvelle marâtre et après avoir accouché d’un autre garçon à la ressemblance frappante avec le père.
Les choses commencent à changer, l’attention est tournée vers son nouveau petit-frère. Par extension, son père commence à faire aussi un peu plus attention à notre protagoniste.
• Vers ses six ans, il débute les entrainements martiaux et les cours théoriques sur la politique, les enjeux majeurs du nouveau monde apposé par Méphisto, la culture, etc. Avide de satisfaire son père, il travaille d’arrache pieds pendant de longue année.
Cependant, il n’est pas le seul garçon a vouloir satisfaire les attentes d’un père strict. Cela le met dans une rude concurrence avec ses grand-frères et même son petit-frère avec qui il s’entend à merveille.

• Il apprend à ses vingt-ans qu’il n’est en vérité qu’un bâtard – fruit d’une aventure entre sa mère et un inconnu – par le biais d’un étranger, ami du couple infidèle. Si ça venait à se savoir, nul doute que ses frères en profiteraient pour le disculper et ainsi l’exclure de la compétition de succession.
Pour être sûr que ce secret ne soit jamais divulgué il commet son premier meurtre. RIP le pnj lambda.

• Douze années passent en toute tranquillité. Son dur labeur est récompensé, il a un bon poste au sein de l’armée et est respecté de toute sa famille – bien qu’il ne soit pas le fils préféré. Quelque fois son meurtre de sang-froid le hante mais il se dit que ça en valait la peine.
• À son trente-deuxième anniversaire donc, il assiste à sa condamnation et ainsi commence sa descente aux enfers (ironique). Ses frères ont gentiment préparé à son attention une fête où ils l’ont rabaissé et humilié après avoir appris le secret de sa naissance. Même sa belle-mère qu’il tenait en estime a retourné sa veste et a confié ne jamais l’avoir aimé que pour le profit. Son père est aussi terriblement déçu et considère désormais celui-ci comme de la vermine, un parasite.
Il perd à ce moment tous ses privilèges et l’estime de sa famille.

• Rancunier, blessé et avide de vengeance à l’encontre de ceux qu’il croyait être ses proches malgré de nombreux différends, il décide de pratiquer l’adage : œil pour œil et dent pour dent. À l’aide des rebelles, il tend un piège à ces derniers et extermine sa famille.
• Dans sa folie vengeresse, il n’épargne que son petit-frère – pour qui il éprouve une affection sincère – mais qui, plus tard, n’hésitera pas à le dénoncer aux forces démoniaques de Méphisto comme traître. Il est rapidement attrapé et mis en prison où il pourrira un très long moment jusqu’à cent après la grande guerre puis dans un centre de redressement avant d’être libéré comme esclave.

Et voilà.


Plus la confiance est grande, plus la trahison est douloureuse. Empty Re: Plus la confiance est grande, plus la trahison est douloureuse.

Bakura
Bakura


Race du personnage : Démon ancien.

Re: Plus la confiance est grande, plus la trahison est douloureuse. | le Jeu 26 Mar - 9:03



Validation

Félicitations, tu es validé. Tu fais partie du groupe des Esclaves !

Tu peux faire ta demande de maître, lieu, métier et RPs ICI
Amuse-toi bien !

_________________
Plus la confiance est grande, plus la trahison est douloureuse. Sign_Bakura_3
Ancienne sign:
Plus la confiance est grande, plus la trahison est douloureuse. Ywwq

« Ils me le paieront. Tous autant qu'ils sont. »

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum