Le Deal du moment : -85%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
22.95 €
-85%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
22.95 € 149.99 €
Voir le deal

Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku]

Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] Empty Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku]

Lucifer
Lucifer



Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] | le Lun 2 Déc - 1:45

Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] 1565919474-minn

Retrouvailles venues du passé

feat Suzaku


Plusieurs mois déjà s'étaient écoulés depuis que Lucifer avait décidé de remettre son projet de domination du paradis en action. Tout aussi orgueilleux qu'il puisse être, le déchu savait bien que chercher la vengeance auprès de Mephisto était peine de perdu et l'éloignerait de son but. La logique pris le dessus sur le goût amer de la défaite qui lui restait en travers de la gorge même après tout le laps de temps écoulé depuis. Lucifer reconnaissait sa chance d'être toujours en vie et ne comptait pas gâcher cette chance. A force de ressasser le passé pendant qu'il marchait il était arrivé au milieu de nul part, dans des montagnes reculées et éloigné de tout. À part quelques animaux il n'y avait pas âme qui vive en ces lieux, et pourtant une pointe de nostalgie le gagna alors qu'il observait les environs. Non pas par amour de la nature, mais plutôt de part la sensation qu'il avait. Quelqu'un était dans le coin, quelqu'un qu'il connaissait bien. Il s'y était peut être dirigé par hasard ou peut être par réflexe inconscient. L'ancien roi des démons contempla un instant la montagne face à lui avec un petit sourire.

"Celle-ci..Je n'y pensais même plus. Elle pourrait m'être utile. "


(Flashback)
Il y a bien longtemps de cela, alors qu'il était encore un ange, il fut appelé pour s'occuper du cas d'une démone qui se faisait pour Dieu auprès des humains. Son arrogance l'avait marqué, presque amusé. Qui était-elle pour se sentir ainsi si supérieur aux autres ? Et ces humains si chétifs et naïfs.. Il aurait presque dit que c'était bien fait, mais en temps son devoir était de punir la démone. Autant la tuer se dit-il, mais non. Les ordres étaient de la piéger et de la sceller, encore une décision qu'il ne pouvait s’empêcher de contester intérieurement. Trop de laxisme.

Plus tard, lorsqu'il fut banni du Paradis, Lucifer s'arrêta à l'endroit ou Suzaku était scellée afin de la libérer. Non pas par compassion, plutôt par défi envers le ciel. Il avait pris acte de leur décision, et c'était la guerre qui était déclarée désormais. Elle se réveillait à peine qu'il lui tourna le dos, déployant ses ailes devenues noir. C'était le premier ange déchu de l'histoire qui avait été suivi par quelques autres ensuite.

"Je m'en vais de ce pas changer ce monde qui ne me plait pas. Tu as un quelque chose d'audacieux qui est amusant. Tu es la bienvenue dans ce nouveau monde.. Ce ne sera pas le cas de tout le monde. Rendez-vous en enfer."


Il partit ensuite conquérir les enfers. Lorsque Suzaku le rejoignit, il était déjà le maître des lieux, s'étant hissé au sommet. Il lui accordait un peu de confiance et quelques taches sur terre et ne la revit pas avant un moment.

Le temps passa et la suit, on la connaît. Mephisto débarqua et prit le pouvoir. Lucifer fut tout juste capable de rester en vie malgré sa puissance, ce qui en soit était déjà un exploit. Il avait eu du mal à se rétablir à l'époque, et un peu après qu'il fut capable de marcher il revit Suzaku. Lorsqu'elle apprit les nouvelles, elle se mit dans une rage folle. Impossible de la raisonner à l'époque, les mots ne servaient à rien. Rassemblant ses forces restantes, il l'avait violemment frappée pour lui faire perdre connaissance, puis la scella dans un endroit un peu perdu sur terre, là ou on irait pas la chercher.

"Je suis encore affaibli, mais dès que mes forces seront revenues, il sera temps pour nous de reprendre ce que l'ont nous à pris ce à commencer par le ciel."

Dans l'état où il était à l'époque, aucune chance qu'il puisse se mesurer à un général, même un lieutenant serait trop risqué. Il lui fallait reprendre ses forces avant de pouvoir prétendre récupérer un rang descend. C'était égoïste en effet, mais c'était ainsi. De tout temps, les démons les plus forts avaient l'ascendant sur les plus faibles, le monde était ainsi. Elle fut donc scellée durant une longue période qui allait prendre fin ce jour...

(Flashback fin)

"Enfin.. Après tout ce temps, voilà quelqu'un à qui je peu faire confiance."

Lucifer avait jadis frappé contre la montagne afin de créer un éboulement à l'entrée d'une grotte pour condamner celle ci, grotte qui abritait le corps de Suzaku. Il retrouva facilement trace de l'éboulement bien que la nature ait repris ses droits depuis. Seul le sang du déchu pouvait la faire renaître, c'est ainsi qu'il s'entailla le bras pour que les gouttes de son sang puissent réveiller cette "belle aux bois dormant".

S'en suivit des retrouvailles "particulières ", car Lucifer n'avait bien sur pas demandé à Suzaku si cela la dérangeait d'être scellée pour un long moment, mais il avait tout de même fait ça pour son bien et cela restait assez rare pour être souligné.

Ils allèrent ensuite au château, celui qu'elle avait fait construire à l'époque. Il était toujours en bon état quoi qu'un peu envahie par la nature sur certains côtés, mais ce n'était pas le plus important. L'intérieur était toujours niquel, c'était l'essentiel. Afin de ne pas user de sa salive pour rien, Lucifer lui avait promis de tout lui expliquer une fois arrivé au château. Il s'assit sur un canapé posé au niveau salon et s'étira quelque peu avant de prendre la parole. L'ange aurait aimé être reçus de manière une peu plus officielle et chaleureuse, mais on fait avec ce que l'on à pour le moment se dit il.

"Bien. Voici le topo. Méphisto est toujours le maître des enfers, mais il y a du nouveau. Je ne compte pas contester la place qui est la sienne pour le moment, ce son les règles. La loi du plus fort. Je t'ai scellée à l'époque, car tu étais partie pour le défier, c'était la mort assurée. Je t'ai en somme sauvé la vie. Peut etre pas comme tu l'aurais voulu, mais les choses sont comme elles sont."

Le temps était passé depuis Lucifer en parlait un peu avec détachement même si pour Suzuki, il ne s'était écoulé que quelques heures tout au plus du fait qu'elle ai été scellée. Inutile de chercher à mentir ou à se cacher, il ne l'avait pas libéré par honte ou remords et elle devait s'en douter vu qu'elle l'avait côtoyé de près. Il allait être direct, il fallait qu'il comble vite ses points faibles pour pouvoir augmenté son poids au sein de l'armée de Mephisto et pouvoir un jour peut être contester à nouveau la place. Mais ce qu'il voulait surtout en premier lieu, c'était pouvoir se venger du paradis, quitte à devoir reprendre un poste au sein de l'armée qu'il dirigeait lui même avant.

"Je ne vais pas te noyer d'informations inutiles. J'ai récupéré mes pouvoirs, et j'ai besoin d'alliés sérieux. Ce monde nouveau possède une nouvelle arme qui est celle l'information. La technologie a évolué très rapidement comme tu le sais, j'ai besoin de savoir un peu tout ce qui se trame, et de le savoir avant les autres. Tu es la meilleure que je connaisse dans ce genre de domaine, voilà pourquoi je t'ai ramenée. J'espère que tu es contente de me revoir, mais que tu ne t'attend pas trop à des excuses, tu connais bien le monde des démons après tout haha.."

Le monde était ainsi effectivement. Il y avait même parfois pire, certains démons profitaient de leur supériorité pour abuser de démone plus faible qu'eux ou autres, Lucifer ne s'était jamais abaissé à ce genre de choses. Il l'oblige personne à être fidèle, mais toute personne qui s'engage avec lui s'engage jusque la mort. Après ce qu'il s'était passé l'ange déchu savait qu'elle ne serait pas contente de la situation, mais c'était toujours mieux comme proposition qu'être enfermée.



« halloween »

Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] Empty Re: Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku]

Suzaku
Suzaku



Re: Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] | le Jeu 5 Déc - 0:33

ft. Lucifer

"Qui apaise la colère éteint un feu, qui attise la colère, sera le premier à périr dans les flammes."

Depuis combien de temps était-elle restée dans le néant, scellée par la personne en qui elle avait le plus confiance ? C’est la question qu’elle s’est posée quand elle a pu rouvrir les yeux après des centaines d’années mais qu’elle ne formula pas de vive voix pour autant. Mais le déchu a compris qu’elle avait des questions, et il lui promit de lui expliquer en détail une fois qu’ils seraient… chez elle ? Elle ne dit rien, de toute façon, c’est là qu’elle se rendait, c’est chez elle après tout. Durant tout le trajet, elle ne lui dit pas un mot, ne lui jette pas un seul regard non plus, comme s’il n’existait pas et qu’elle faisait le trajet seule.
C’est devant son habitation qu’elle parle enfin, ses premiers mots depuis plusieurs centaines d’années.


« Nous n’avons plus aucune confiance en toi, Lucifer… »

Dit-elle d’un ton si glacial qu’il aurait pu geler toutes les dunes du Sahara quand elle pousse les lourdes porte en bois et en fer forgé. Elle n’a que faire de ses raisons, ou même de ses explications, il l’a scellée, et rien ça, suffit à ce qu’il soit la dernière personne qu’elle veuille voir devant elle. Dans le salon, elle l’entend parler, mais elle ne l’écoute pas, son attention est portée ailleurs, plus précisément sur une petite armoire murale qu’elle finit par ouvrir pour en examiner le contenu avant de le refermer brutalement quand il a fini son speech. Elle s’empare du dossier de la chaise devant elle pour le soulever et le lancer de toutes ses forces droit sur Lucifer. Que la chaise touche sa cible ou pas, ce n’est pas important, c’est juste une toute petite, minuscule et microscopique marque de son mécontentement pour ses agissements.

« Ne t’avise pas de nous suivre… »

Elle ne lui adresse plus la parole, pas plus qu’elle ne semble faire attention à lui quand elle quitte le salon et longe le couloir pour aller dans son bureau. De là, elle s’assied sur son fauteuil de bureau, soulevant un nuage de poussière qui la fait éternuer puis tousser pendant de longue minutes. Quand elle réussit enfin à calmer sa quinte de toux et sa crise d’éternuements, elle passe à l’inspection de son matériel, soupirant doucement. Déjà de son temps, le matériel informatique devenait vite obsolète, alors après des centaines d’années, on ne peut même pas dire qu’elle possède des antiquités, c’est bien au-delà, ce sont carrément des dinosaures. Elle n’essaye même pas d’allumer son ordinateur, il risquerait de lui claquer entre les mains. Elle ne peut rien faire sans ordinateur et connexion à internet, chose dont elle est dépourvue pour le moment. Elle se lève et quitte le bureau, époussetant ses vêtements pour en retirer la poussière qui s’est accumulée, parce que bon, plusieurs centaines d’années sans faire le ménage ? bonjour l’état de la baraque, même une maison hanté fait plus accueillante.

« Nous nous fichons de tes raisons, Lucifer, ce que tu nous a fait est impardonnable. Pire que tout, tu reviens la bouche en cœur en pensant que nous t’aiderons. Nous ne répondrons pas à ta demande sans condition. Tu vas remettre tout notre domaine en état de fond en comble et à tes frais, et nous voulons le meilleur matériel informatique, serveurs y compris. Et avant que tu ne proteste, ceci est non négociable. Notre aide, nos conditions et nos règles… »

Elle est en position de force, et elle le sait très bien. Des informateurs, ça ne manque pas, mais des aussi rapide qu’elle, ça, ça elle en est le seul exemplaire, car si une telle personne existait, Lucifer ne serait pas devant elle. Alors qu’elle-même, en tant qu’informatrice, elle sait qu’elle ne manquera jamais de clients prêt à payer cher les informations qu’elle détiendra.

« Alors mon petit Lucifer ? »

Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] Empty Re: Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku]

Lucifer
Lucifer



Re: Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] | le Mar 10 Déc - 21:15

Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] 1565919474-minn

Retrouvailles venues du passé

feat Suzaku

Les retrouvailles n'avaient pas été des plus émouvantes, il s'en doutait. Cette fille avait déjà une tendance rancunière à l'époque, le temps n'avait rien arrangé. Tout le long du chemin elle faisait la tête, il n'avait pas voulu envenimer le tout et préféra parler une fois a l'intérieur. Elle semblait pas mal sur les nerfs, pourtant il lui avait sauvé la vie. Certes plus par intérêt que par altruisme, néanmoins elle était toujours en vie grâce à lui. L'ange déchu tenta bien d'expliquer son geste pour désamorcer la bombe que devait être Suzaku à ce moment mais il n'eu en retour qu'une chaise envoyé à pleine vitesse dans sa direction. C'était bien trop faible pour l'inquiéter, il se contenta de la briser en se protégeant le visage avec son bras. Même si elle était en colère, il ne fallait pas qu'elle aille trop loin non plus.. Le temps semblait lui avoir fait oublier qui il était.

Il eu tout de même un rire à sa demande. Ahh qu'elle audace! Exposer ses conditions ainsi à l'ancien chef des démons était tout de même assez osé. Certes il avait besoin d'elle, mais pas à n'importe quel prix. Il se leva pour s'approcher, décidé à ce qu'elle comprenne un peu mieux sa position.

"Comme dit plus tôt je ne compte pas m'excuser sur le passé, ce qui est fait est fait et tu es en vie grâce à cela. Il serait bon d'avoir un minimum de reconnaissance.. Tu t'embrase bien vite tout de même. J'ai besoin de renseignement effectivement, je suis même prêt à te payer ce fameux matériel dont tu as besoin.. Je suppose que les coût sont assez important mais bon.."

Il soupira légèrement, puis pris un ton plus sérieux en lui agrippant la gorge avec son bras, durcissant son regard. Elle négociait de manière un peu trop agressive à son goût. Si il était normal d'avoir de la rancoeur il ne fallait pas confondre Lucifer avec un esclave.

"Je pense qu'il faut que tu comprenne plutôt le deal autrement.. Tu peu commercer avec qui tu veux, tant que tu ne donne aucune information sur moi. Si il s'avère que tu cherche à ma trahir et à jouer un double jeux, je te tuerai tout simplement.. J'ai confiance en ta capacité de collecte d'information, mais pas au point de t'autoriser à me mépriser de la sorte. Je reste ton supérieur ne l'oublie pas Suzaku. Tu es une alliée de poid mais tu sais très bien que lorsqu'il faut faire des sacrifices je suis prêt à les faire."

Il n'avait pas l'intention de la tuer, sauf si évidemment elle l'y forçait en devenant une source d'information allant contre lui. Pas qu'il ai des choses à cacher, mais maintenant qu'il commence à avoir une petite équipe autour de lui il pourra envisager de contacter des gens un peu plus haut placé. Pas de miracle en politique, il faut s'approcher du pouvoir et nouer des liens avec ceux qui l'ont afin de pouvoir en bénéficier. C'était à double tranchant, néanmoins pas question d'être pris pour un de ces démons de pacotille qu'elle peut faire chanter comme elle le souhaite. Il la déposa au sol et soupire légèrement.

De toutes façon, plus je prend en importance et meilleures sont tes affaires je suppose. Comme je t'ai dis si tu es réglos je le serai. C'est donnant donnant, mais ne crois surtout pas que je m'en veuille pour ce que j'ai fais. Tu n'as aucune chance de vaincre Mephisto. C'est quelqu'un dont il faut utiliser l'influence, pas combattre frontalement.

Bien, dis moi a peu près de quoi as tu besoin exactement et à combien cela se chiffre..Je sens que mon budget va y passer "



« halloween »
[/i]

Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] Empty Re: Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku]

Suzaku
Suzaku



Re: Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] | le Dim 22 Déc - 0:13

ft. Lucifer

"Qui apaise la colère éteint un feu, qui attise la colère, sera le premier à périr dans les flammes."

Elle ne réagit pas quand il lui attrape la gorge, si ce n'est un sursaut parce qu'elle ne s'y attendait pas, se contentant de le fixer sans montrer la moindre trace de peur, bien au contraire, on peut discerner de la défiance dans son regard. Pensait-il qu’elle allait paniquer ? Qu’elle allait être apeurée ? Non, elle est juste surprise, mais jamais elle n’avait eu peur de lui. Quand il la relâche, elle baisse la tête, posant sa main sur son visage pour le cacher. Elle l’écoute toujours pendant qu’il s’enfonce encore plus, semblant se méprendre sur beaucoup de chose concernant la démone. Ses épaules commencent à trembler, puis de petits sons étouffés s’échappent de ses lèvres, comme si elle était en train de sangloter. Mais les sanglots sont en vérité une Suzaku qui se retient de rire, mais elle n’y arrive pas plus longtemps, partant dans un éclat de rire des plus malsain avant de s’arrêter net, le seul œil visible à travers ses doigts fixant intensément l’ange déchu face à elle.

« Nous nous devons de dissiper un malentendu à notre sujet, Lucifer… Jamais tu n’as été notre supérieur, nous t’avons suivi parce que cela trompait l’ennui et que tu savais utiliser au mieux nos capacités. Nous te suivions parce que nous trouvions cela divertissant, pas pour une question de fidélité. Nous ne sommes ni ton employé ni ta servante, et encore moins ta fidèle petite suivante… »

S’il pensait avoir le monopole de l’orgueil, il ne faut pas oublier qu’elle en possède un beau elle aussi, après tout, pendant des centaines d’année, elle a été déifiée par les Hommes. Elle n’était pas maléfique, ni bénéfique pour autant, elle était une déesse qui cherchait juste à tromper l’ennui par n’importe quel moyen qu’il soit bon ou mauvais.

« N’oublie pas que tu n’as jamais rien accompli de concret, Lucifer, là où nous avons construit des civilisations et aider les Humains à se développer avant de les regarder s’éteindre. Tout ancien chef des Enfers que tu sois, penses-tu vraiment que nous traiter ainsi sois judicieux, nous qui avons été une déesse ? Il nous importe peu que tu nous aies sauvé la vie, Lucifer, tu nous as juste prouvé que tu ne nous sommes qu’une inconnue pour toi… Nous sommes réellement blessée que tu oses penser que nous pourrions te trahir… »

Elle porte la main à sa gorge pour pouvoir la masser, parce que bon, mine de rien il lui a fait mal, et parler autant juste après est juste super douloureux pour elle.

« Tes idioties nous on fait perdre un temps précieux, Lucifer, et c’est bien cela que nous ne pouvons te pardonner et qui nous rends folle de rage. Si toi tu as besoin de nous, n’oublie pas que nous n’avons jamais eu besoin de toi. Là où tu nous accablais d’ordres, jamais ne nous t’avons demandé quoi que ce soit en retour… Il fût un temps où nous aurions aimé que tu nous vois autrement, mais nous nous sommes vite fait à l’idée que nous n’étions qu’un pion à tes yeux. Nous avons accepté cela tant que nous arrivons à nous amuser. »

Elle le fixe, elle aussi pourrait le menacer, car après tout, ce monde est celui de l’information, et le trafic de données est la spécialité de la démone. Elle pourrait tout bonnement lui pourrir littéralement la vie avant même le temps qu’il sorte de chez lui si elle est en contact avec l’internet.

« Ce n’est pas en menaçant ses collaborateurs que l’on obtient quoi que ce soit, Lucifer »

Ce n’est as non plus avec l’approche de la démone qu’elle peut espérer obtenir quoi que ce soit, mais au moins, elle a pu éclaircir les choses entre eux. Elle lui a été dévoué parce qu’elle le voulait, parce qu’elle reconnaissait en lui un statut de chef. Après tout, elle ne s’était jamais intéressée aux histoires qui ne concernait pas les humains, celle des autres créatures de cette planète lui passaient carrément au-dessus de la tête.

Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] Empty Re: Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku]

Lucifer
Lucifer



Re: Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] | le Mer 5 Fév - 22:02

Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] 1565919474-minn

Retrouvailles venues du passé

feat Suzaku

Lucifer dû faire face à une situation des plus tendues, lui qui avait pour habitude de régler les choses rapidement il devait se faire à l'idée ici qu'un combat d'orgueil ne mènerai à rien. L'impie ne l'orgueil ne s'abaissera jamais à avouer un quelconque défaut si il estime qu'il n'en est rien, mais d'un autre côté continuer sur celui qui a le plus fauté ou qui doit le plus à l'autre ne serait qu'une perte de temps. Loin d'être énervé c'est cette fois un sourire qu'il esquissa. D'abord parce qu’il trouvait amusant qu'elle résiste, puis son discours était loin d'être blessant pour lui. Refaire le passé serait bien inutile mais puisqu'il était l'heure de se dire les quatre vérité alors il se devait d'ajouter sa pierre à l'édifice.

"Eh bien eh bien.. Te voila avec la langue bien pendue. Tu sembles bien mal me connaître pour dire que je n'ai jamais rien accomplis. De la part d'une démone qui s'amusait à profiter de la faiblesse des humains j'attendais un peu plus de respect tout de même. Sache en premier lui qu'il n'a jamais été question de t'utiliser comme des pions, un être comme moi ne s'entoure pas de boulets. Tout contact que je valide avec ma personne se doit d'être un être exceptionnel ou bien de disparaître. Tu as toujours eu des capacités intéressante et je n'ai fais qu'être le porteur de lumière, celui qui te permet d'exploiter ton talent."

Il marcha ensuite dans la pièce, tournant un peu autour de Suzaku l'air amusé. Le connaissant depuis longtemps il était surprit de voir ce genre de provocation à son égard, il fut un temps où il l'aurait soumise par la force plus que par les mots car le temps pressait, il était en guerre.. Mais c'était un autre temps. Les mots étaient devenus maintenant le symbole de sa renaissance, cette espèce de seconde vie après qu'il fut un des seuls à résister à une attaque de Mephisto. La belle semblait bien vite oublier qui il était après tout, peut être n'avait elle entendu qu'une partie de ses prouesses.

"Je n'ai rien accomplis dis-tu? Je suis Lucifer. J'ai été créer pour être le plus beau, le plus intelligent, le plus fort des anges. Ces arguments m'ont rendu si orgueilleux que je me suis autoproclamé légitime à régner sur le Paradis, quitte à lever une révolte parmi les anges. Je suis le premier déchu, le premier à contester ce qui ne me plait pas et à réclamer mon dû, à savoir ce monde. J'ai été jeté aux enfer où j'ai vaincu Satan et où je me suis proclamé roi. Comment dire que je n'ai rien fait? Il est vrai que j'étai le seul à décréter qui détient le mérite ou non mais on n'arrive pas à mon niveau avec juste de la force pur ni de l'intelligence, il faut aussi savoir prendre des risques."

Lucifer s'approcha pour donner une pichenette sur le front de Suzaku, avant de soupirer et s'assoir au final sur un des fauteuils. Il avait bien assez parlé comme cela, qu'on en vienne aux faits se dit-il.

"Je n'ai jamais prétendu que tu avais besoin de moi, mais même toi tu ne peu pas nier que me refuser tes services serait quand même te mettre un sacré problème à dos. Tu n'es pas mon esclave mais met toi bien en tête que tu ne m'impressionne nullement. Je te propose de prendre effectivement en charge la rénovation du château et l'achat du matériel dont tu aura besoin, mais ne crois pas que tu puisse me manipuler ou décider pour moi. Il est évident que tu ne pourra pas exploiter ton plein potentiel avec n'importe qui, il te faut quelqu'un qui à de l'ambition et du pouvoir.. Je ne suis pas dupe, je sais que tu va vendre d'autres infos par ci par là à d'autres personnes, seulement je n'accepterai pas que tu tente de m’impressionner. Si je finance je suis le patron c'est comme ça que ça marche. J'ai été ton roi après tout, peu de différence hahaha."

Un peu plus détendu, Lucifer respira un bon coup. Il était temps de pouvoir se mettre au travail et enfin commencer à glaner quelques informations pour savoir ce qu'il se trame autour delui sans qu'il n'ai besoin d’enquêter lui même. Il faudra bien supporter sa grande bouche et son air un peu orgueilleuse par moments, pour peu qu'elle lui sert cela reste rentable.


[/color]
« halloween »
[/i]

Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] Empty Re: Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku]

Suzaku
Suzaku



Re: Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] | le Jeu 6 Fév - 13:08

ft. Lucifer

"Qui apaise la colère éteint un feu, qui attise la colère, sera le premier à périr dans les flammes."

Elle le fusille du regard quad il ose dire qu’elle a la langue bien pendue, normal, elle rattrape les centaines d’année où elle n’a rien pu dire par sa faute. C’est surtout parce qu’elle le connait qu’elle peut affirmer qu’il n’ rien accompli. Mais elle l’écoute, devant se mordre la joue pour ne pas rire quand il se donne une importance pour qu’elle qu’il est bien loin d’avoir après ce qu’il lui a fait. Elle ne le quitte pas du regard quand il tourne autour d’elle, hors de question qu’elle lui tourne le dos.

« … »

Elle ne l’interromps pas un seul instant, croisant les bras sous sa poitrine pour réprimer l’envie qu’elle a de l’encastrer dans le mur. Il continue de croire qu’il a accompli quelque chose, comme si battre Satan et régner sur les terres désolées que sont les Enfers étaient un exploit surhumain alors qu’il n’en est rien de tout ça. Battre un roi pour monter sur le trône et ne rien faire par la suite n’est pas franchement ce qu’il y a de plus glorieux. Elle se retient de lui coller une bonne baffe quand il se permet de lui mettre une pichenette sur le front, de quel droit osait-il la toucher ainsi ? Elle le regarde s’assoir, les bras toujours croisés sous sa poitrine, l’écoutant en manquant de se faire un beau facepalm à plusieurs reprises.

« Lucifer, nous nous fichons éperdument de tes ambitions et de tes projets. Il est évident que tu te donnes une importance auprès de nous qui n’existe pas. Tu as été le souverain des Enfers, quant à nous, nous n’y avons jamais vécu, de ce fait, tu n’as jamais été notre roi, juste un collaborateur exclusif. Il est vrai qu’avant l’évènement de l’informatique et de l’internet, tu étais le plus apte à utiliser tout notre potentiel, mais ce n’est plus la cas maintenant, nous sommes parfaitement en mesure d’utiliser tout notre potentiel. »

Elle s’approche de lui et lui prend la main en souriant, tirant pour qu’il se lève et ainsi pouvoir l’entrainer à sa suite jusqu’à la porte d’entrée qu’elle ouvre en grand pour le pousser sans ménagement hors de sa demeure. Elle ne sait pas ce qui lui fait prendre s décision, surement le fait qu’il pense pouvoir être son patron, chose qu’elle refuse, elle ne veut recevoir d’ordre de personne, et encore moins de la part du déchu.

« Dorénavant, considère nous comme Freelance et toi, comme un client lambda. La rénovation était censée être la compensation pour les centaines d’années que tu nous a fait perdre, mais puisque tu vois les choses autrement, nous nous débrouillerons sans toi. La prochaine fois que tu veux obtenir quelque chose de nous, tu descendras de ton piédestal de façon à ce que nous n’ayons pas envie de t’éventrer et de te pendre par les viscères au sommet de ce château dès que tu ouvriras la bouche... Sur ce, j’ai un état des lieux à faire… »

Dit-elle en refermant calmement la porte. S’il pensait qu’elle allait pardonner et dire amen à tout ce qu’il dit juste parce qu’il le demande, c’est qu’il a un sérieux besoin de comprendre la logique féminine. Seule les soumises agiraient comme ça, et elle est loin d’être soumise à qui que ce soit. Maintenant, elle travaille pour son propre compte et fera ce qu’elle veut, si Lucifer veut son aide, il y mettra les formes et le prix, comme n’importe quel autre client.

Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] Empty Re: Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku]


Contenu sponsorisé


Re: Retrouvailles venu du passé [Feat Suzaku] |

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum