-12%
Le deal à ne pas rater :
Caméra sport GOPRO HERO 8 BLACK
379.99 € 429.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -19%
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
Voir le deal
129.99 €

Bitchass Bombergirl {100%}

Bitchass Bombergirl {100%} Empty Bitchass Bombergirl {100%}

Sabine Levallois
Sabine Levallois


Race du personnage : Hybride démone/elfe

Bitchass Bombergirl {100%} | le Lun 8 Juil - 22:25



AVATAR

Votre personnage


Avatar : OC de Fiship
DC ou TC ? : Non
Âge : 52 réels, 26 d'apparence
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Race : Hybride mi-démone, mi-elfe
Groupe : Insurgés
Métier : Terroriste Militante spécialisée dans les explosifs, membre de la cellule d'intervention


Parlez donc un peu de vous

Code du règlement (répondez à la question): Peu importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse !
Âge : Assez pour payer des impôts...
J'ai signé le règlement : Yeah !
Une dernière volonté? : J'peux avoir un Oreo ?


PHYSIQUE
Pour une rebelle doublée d'une hybride, il n'y a pas plus gênant que d'avoir un physique sortant de l'ordinaire. Vous avez l'impression que tout le monde vous regarde, comme si vous étiez la personne la plus visible de la foule. Mais ce n'est que ma paranoïa qui parle, et je le sais. Après tout, mon apparence en elle-même n'a rien de spéciale. Elle est semblable à mille autres, à mille vies différentes. Une guerrière, une combattante, une adepte des sports de combats, ou juste quelqu'un qui s’entretient de façon intensive ? Les raisons importent peu, et tant qu'on ne lit pas dans mes pensées, je n'ai pas de craintes à avoir. Je ne suis pas la seule à posséder une forte musculature, ni d'innombrables cicatrices. Peut être que je n'attire pas vraiment les regards, peut être que c'est moi qui ne suis jamais tranquille quand je me balade dans un monde où je n'ai pas le droit d'exister libre.

Physiquement, j'ai hérité de ma mère. La même couleur de peau sombre, la même couleur de cheveux blanche avec des mèches dorées, le même regard d'ambre aux pupilles brillantes. Je lui ressemble tellement que j'aurais pu être considérée comme sa jumelle, si elle était encore en vie. Mais contrairement à ma mère, je ne suis ni voluptueuse, ni d'une irréelle beauté. Mes muscles sont aisément visibles, au contraire de mes formes naturellement séductrices, atténuées par des années et des années d’exercices physiques intensifs. Je me suis entrainée jour après jour, nuit après nuit comme une damnée pour devenir cette rebelle que tout le monde cherche et que personne ne trouve, laissant la féminité au placard. Dans une autre vie, j'aurais peut être été une douce jeune femme aussi splendide que ma mère, polie et maniérée, mais ici je ne suis qu'une acharnée au physique d'acier, et dont les traits sont marqués par des éclats issus de mes méfaits. Que ce soit mon oreille gauche ou mon sourcil droit, il est facile de trouver des vestiges de ma présence un peu trop rapprochée de mes propres explosions.

Avec mon air froid, sûr et désintéressé, mon physique robuste, les gens ont tendance à croire que je ne suis pas abordable. Que je suis probablement une brute sanguinaire à qui il ne faut pas chercher querelle. Cette situation m'arrange, surtout à l'extérieur, au contact d'une foule inconnue et potentiellement hostile. Je possède un charisme particulier, qui renvoie une fausse impression de puissance, de sérénité. C'est aussi valable pour les rebelles avec qui je travaille. J'intimide par mon physique, par mon assurance. J'ai toujours l'air d'être sûre de ce que je fais, d'être celle qui a la tête sur les épaules et sait de quoi elle est capable. Par conséquent, on a tendance à me demander conseil ou à moindre mesure mon avis, alors que je suis pourtant loin d'être la plus expérimentée ou même la plus âgée. Seules les personnes qui me sont véritablement proches savent que mon apparence brute cache bien plus qu'une simple militante assoiffée de sang.


CARACTERE
Une acharnée têtue, volontaire, énergique, possédant une rage indicible et capable de tout pour parvenir à ses fins, de façon la plus réaliste possible tout en évitant tout sacrifice inutile. Une femme à la détermination imparable et à la volonté de fer, capable de faire preuve de franchise quitte à blesser son prochain. Une perfectionniste qui est obsédée par le résultat de ses actions, par les conséquences de ses actes. Une personne qui déteste l'échec et apprends toujours de ses erreurs. Voila comment je suis vue par la plupart de mes compagnons rebelles. Tout est correct, je n'ai rien à redire à ces observations. Cependant, je ne suis pas une guerrière aussi parfaite que les gens peuvent le penser. Je traine une quantité astronomique de casseroles derrière moi, les séquelles mentales étant aussi problématiques que celles physiques.

J'ai l'air forte. Physiquement je le suis. Mais mentalement, je marche sur un fil précaire, en équilibre au dessus des plus profondes abysses de ma psyché malade. Non je vous rassure, je ne vais pas fondre en larmes au moindre évènement dramatique, je ne suis pas aussi clichée. Mais sur l'autel de ma culpabilité, il n'y aura jamais assez de place pour les offrandes. Je prends sur moi, je subis, j'enfouis tout sous une encre noire comme la nuit, et j'en fais un souvenir passé aux relents désagréables. Humour noir, cynisme, sexe, sport intensif, attentats... Tout est bon pour se libérer de ces ressentiments enfouis, bouillonnant telle une cocotte-minute prête à exploser. Mes peurs ? Ne pas être à la hauteur. Faire une erreur et causer de la souffrance inutile. Tout ce qui pourrait nourrir ma présente culpabilité, en somme. Ne pas pouvoir sauver des esclaves, échouer à éliminer un Maître réputé violent voir dangereux, causer la mort d'innocents lors d'explosions mal contrôlées, ou celle de compagnons rebelles dans des missions mal planifiées.

La haine que j'éprouve envers mon père inconnu est mon moteur. C'est le carburant qui nourrit ma rage, mon acharnement. La seule chose à laquelle je me rattache véritablement, plus que la simple idée d'un monde libéré des oppresseurs. Mais c'est un fait que tout le monde ignore, et ce n'est pas plus mal. Quelle confiance peut-on accorder à une terroriste qui sème la mort pour se libérer des pulsions haineuses qui l'habite ?


POUVOIR
Mon unique pouvoir est le magnétisme. La capacité de manipuler les champs magnétiques et donc d'influer sur les métaux concernés. Mais c'est une capacité que je n'utilise pour ainsi dire jamais. Bien sûr, le sang elfique aux relents démoniaques qui coule dans mes veines me rappelle constamment que je dispose d'un don magique, à grand coup de maux de tête et de douleurs chroniques. Je n'utilise pas mon pouvoir pour autant. J'aime me convaincre que mon corps défaillant d'hybride bâtarde ne supporterait pas l'utilisation d'un don aussi contre-nature, bien la vérité est plus simple : je refuse d'utiliser une quelconque force issue de ce sang vicié. Je préfère largement mourir que d'en être réduite à une telle extrémité. Si je dois retrouver et détruire mon géniteur, ce sera de mes mains nues, et non d'un occulte pouvoir qui me viendrait de lui. Simple question de fierté.

Mes véritables capacités résident plutôt dans la maîtrise des explosifs, du combat rapproché, et de mon arc de combat. Ce sont les seuls domaines où je suis véritablement dangereuse, même s'il n'y a rien de magique derrière tout cela. Seulement un travail acharné.


HISTOIRE
Il y a 52 ans, à Trois-Rivières au Québec, je naissais. Où ? Comment ? Pourquoi ? Je n'en ai aucune idée. Mon enfance est un monde flou et obscur que j'ai effacé de ma mémoire presque totalement, probablement à cause d'un traumatisme émotionnel violent. Un mécanisme de préservation pour éviter la folie. Ce que je sais provient de maigres souvenirs fugaces, imprécis. Je sais que j'avais une mère splendide d'origine elfique, esclave d'un démon dont le visage m'échappe encore. Je sais aussi qu'il y avait une immense demeure, avec des serviteurs. Et je sais qu'à la fin, quelque chose d'horrible est arrivée à ma génitrice, au point de forcer la pauvre gamine que j'étais à fuir dans un monde parfaitement inconnu, comme pour échapper à un monstre abominable. Un monstre démoniaque qui était très probablement mon père.

Ma renaissance, je l'ai vécue dans la rue. Comme si je m'étais éveillée d'un long cauchemar. Seule, je n'aurais pas vécu très longtemps. Heureusement, le hasard me fit tomber sur celui qui deviendrait mon parent de substitution. Un rebelle, un criminel, un terroriste. Appelez ça comme vous voulez, c'est la même chose. Il ne m'élevait pas par gaîté de cœur, ni par pitié ou charité. Il était atteint d'une maladie rare et souffrait de tremblements, de délires, de pertes de mémoire. Il ne pouvait plus faire son travail, qui consistait à manipuler des explosifs pour le compte d'une organisation contestataire. Son savoir allait finir par se perdre, et c'était quelque chose qu'il ne pouvait pas se permettre. C'est pourquoi je suis devenue son élève. Terroriste à partir de l'âge de six ans, on ne pouvait pas faire mieux.

Le reste de l'histoire n'est guère originale. Après être devenue une véritable experte grâce aux cours de mon professeur, j’eus l'occasion de perpétrer mon premier attentat et d'obtenir le statut officiel de rebelle terroriste. Mon Maître est décédé peu de temps après, comme s'il avait été satisfait du résultat de mes œuvres, et moi j'ai continué ma route en entrant chez les insurgés. Grâce à la formation de ces derniers, j'ai appris à me battre, notamment au corps-à-corps et à l'arc. J'aimais la discrétion de cette arme, sa faculté à se replier aisément, et à tirer des flèches puissantes et variées. Quant à mes connaissances en explosifs ? Elles étaient inestimables. Ce fut donc en toute logique que j'entrais dans la cellule d'intervention, prête à tout pour perpétrer des actions contre les oppresseurs qui dominaient le monde à grand coup d'explosions.

Après des années de guérilla et de combats acharnés, je n'étais plus cette adolescente sale et maigrichonne qui s'amusait à mélanger des produits chimiques pour fabriquer des bombes sur le pouce. J'étais devenue une vraie combattante, avec un corps solide, paré d'une musculature marquée et largement visible. Mon expertise au combat était cependant loin d'égaler les personnes beaucoup plus âgées et expérimentées que moi, mais mon aide était bienvenue en toutes circonstances. Je me rendais compte que je vieillissais très vite par rapport à la normale, presque aussi rapidement qu'une humaine. La faute à un génome déficient, lié à mon statut d'hybride bâtarde. La faute à celui qui m'avait donné naissance et avait probablement tué ma mère. J'avais toujours eu du ressentiment pour mon géniteur, mais le jour où j'ai compris que ma vie serait de courte durée, probablement parsemée de maladies et de déficiences génétiques, j'ai commencé à le haïr. Depuis ce jour, cette haine n'a fait que grandir, nourrissant cette détermination nouvelle que j'offre à la rébellion sous forme d'implacables attentats. Cette même haine qui m'empêche de me servir de tout éventuel pouvoir que je posséderais.

N'ayant pas été pucée, et n'ayant aucun souvenir précis de mon enfance, je n'ai qu'un seul moyen de remonter à mon géniteur : la puce désactivée de ma mère. Ne me demandez pas comme je l'ai obtenue, je serais bien incapable de vous répondre. Je crois que c'était mon Maître qui était parvenu à la récupérer. Peut être voulait-il me donner un but à suivre, une sorte d'objectif à accomplir qui m'aiderait à assouvir mes désirs futurs de vengeance. Et bien c'était réussi. Ma vendetta personnelle ne faisait que commencer, et j'étais prête à tout pour ça. A toutes les manipulations, mensonges, ambitions, crimes. Mon chemin allait être parsemé d'embûches, d'obstacles, de souffrance et de violence, mais cette puce finirait tôt ou tard par me mener à mon géniteur. Et lorsque ce jour arriverait, je le marquerais d'une explosion aussi brillante qu'un deuxième soleil, quitte à en incendier le monde entier.

Bitchass Bombergirl {100%} Empty Re: Bitchass Bombergirl {100%}

Amber Arinawël
Amber Arinawël


Race du personnage : Demi-démone par modification génétique

Re: Bitchass Bombergirl {100%} | le Lun 8 Juil - 23:27

Bienvenue !

_________________
♦️ Fiche de RP

Bitchass Bombergirl {100%} Empty Re: Bitchass Bombergirl {100%}

Hikari
Hikari


Race du personnage : Démone(Bakeneko)/Elfe

Re: Bitchass Bombergirl {100%} | le Mar 9 Juil - 8:52

Oh, une consoeur métisse, démone-elfe aux yeux dorés... Ca en fait des points communs !
Bon courage pour ta fiche. ♥

Bitchass Bombergirl {100%} Empty Re: Bitchass Bombergirl {100%}

Sabine Levallois
Sabine Levallois


Race du personnage : Hybride démone/elfe

Re: Bitchass Bombergirl {100%} | le Mar 9 Juil - 22:23

Merci, bisous sœurette ! ♥

Et j'ai terminé !

Bitchass Bombergirl {100%} Empty Re: Bitchass Bombergirl {100%}

Padparadscha
Padparadscha



Re: Bitchass Bombergirl {100%} | le Mer 10 Juil - 1:52

Bienvenue ! :3 Ton avatar est super sympa.

_________________
Bitchass Bombergirl {100%} Ifou

Bitchass Bombergirl {100%} Empty Re: Bitchass Bombergirl {100%}

Sabine Levallois
Sabine Levallois


Race du personnage : Hybride démone/elfe

Re: Bitchass Bombergirl {100%} | le Mer 10 Juil - 15:32

Merci babe ! *Jette un os*

J'ai ajouté mon pouvoir soit dit en passant. 'Inconnu', c'était quand même vraiment vague !

Bitchass Bombergirl {100%} Empty Re: Bitchass Bombergirl {100%}

Bakura
Bakura


Race du personnage : Démon ancien.

Re: Bitchass Bombergirl {100%} | le Jeu 11 Juil - 15:33



Validation

Félicitations, tu es validée. Tu fais partie du groupe des Rebelles !

Tu peux faire ta demande de lieux, métiers et RPs ICI
Amuse-toi bien !

_________________
Bitchass Bombergirl {100%} Sign_Bakura_3
Ancienne sign:
Bitchass Bombergirl {100%} Ywwq

« Ils me le paieront. Tous autant qu'ils sont. »

Bitchass Bombergirl {100%} Empty Re: Bitchass Bombergirl {100%}


Contenu sponsorisé


Re: Bitchass Bombergirl {100%} |

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum