Le Deal du moment : -19%
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
Voir le deal
129.99 €
-12%
Le deal à ne pas rater :
Caméra sport GOPRO HERO 8 BLACK
379.99 € 429.99 €
Voir le deal

Fiéris Mirarg, Beastly Madness

Fiéris Mirarg, Beastly Madness Empty Fiéris Mirarg, Beastly Madness

Fiéris Mirarg
Fiéris Mirarg


Race du personnage : Démon-Renard

Fiéris Mirarg, Beastly Madness | le Lun 4 Juin - 17:26



AVATAR

Fiéris Mirarg


Avatar : Kaga de Azur Lane
DC ou TC ? : Non
Âge : 168 ans
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Race : Démon-renard
Groupe : Maître(sses)


Parlez donc un peu de vous

Code du réglement (répondez à la question): Ca commence par une combinaison de cartes au poker, et ça termine par un journaliste sportif français bilingue.
Âge : Quelques balais. Une vingt-quatraine.
J'ai signé le réglement : Et du coup c'est fait ~
Une dernière volonté? : En avoir autant que je veux.


PHYSIQUE
Peau blanche, cheveux blancs, fourrure blanche, yeux b...leus. Même avec cet écart, les couleurs qui parcourent le corps de la renarde semblent être des couleurs bien pures, pour un être démoniaque. Et pour cause, son ascendance asiatique fait d'elle un démon bien plus gracieux que les monstres que l'ont peut décrire dans bien d'autres panthéons sataniques.
Un physique gracieux donc, aux couleurs sages. Un corps léger, si ce n'est une poitrine qui a su prendre sa place sur le buste de la belle au long des années. Un petit mètre cinquante-huit, pour des kilos qu'elle garde à elle, trompeurs de toute façon avec le poids de ses queues. Une carrure presque athlétique, si le charme n'en cachait pas la moindre parcelle pour attirer l'oeil vers son visage aux cheveux tombant à ses épaules, et ses yeux proches d'une eau pure des caraïbes.. Quand elles existaient encore comme l'humanité les a connues.
Malgré les Etats-Unis, elle porte encore des vêtements presque traditionnels du pays de son Folklore, des kimonos parfois, ou bien simplement des tenues tombantes aux manches longues, faisant virevolter le tissu au rythme de ses pas et de ses mouvements. Des jupes, qui rejoignent les teintes de son corps, entre le bleu et le blanc. Seules quelques fioritures viennent parfois se teinter d'un peu de noir ou de rouge, ceintures, bijoux ou maquillage. Un maquillage qu'elle a prit l'habitude d'arborer dans son clan, l'image étant importante, des traits rouges autour des yeux, du bleu sur les paupières, ajoutant un côté mystique pour quiconque poserait les yeux sur elle.
Pour couronner son corps encore humain depuis le début de la description, elle est dotée des attributs de sa race. Une paire d'oreille digne d'hybrides renards, avec qui on peut la confondre, si l'on ne fait pas attentions aux queues qui sortent du bas de son dos. Quatre actuellement, la puissance, l'âge, des démon-renards se reflétant dans le nombre de ces appendices, elle en est presque à la moyenne. Neuf le maximum, mais elle est jeune encore, pour une créature immortelle. Des griffes aussi, qu'elle doit régulièrement couper, au risque de ne gêner ses gestes. Et des dents légèrement plus pointues, loin d'égaler celles des vampires les plus crochus, mais suffisantes pour faire saigner avec une bonne mâchoire refermée.
Elle donne régulièrement l'impression de pureté que son physique avance, à quiconque la croise une première fois. Tout comme elle peut donner parfois l'impression contraire, selon le moment pendant lequel la rencontre se déroule...


CARACTERE
La renarde est assez spéciale, et pourtant, à première vu dans ses bons jours, elle peut aussi paraître tout à fais banale. Réservée mais pas timide, diplomate mais pas servile, investie mais pas travailleuse maladive. Une balance plutôt stable d'une personne calme et réfléchie en quelque sorte. Elle sait tirer son épingle du jeu dans de nombreuses situations, usant du charme de sa race, comme de stratégie plus insolites, plus directes parfois. Douée dans les négociations, elle en fait un peu son argument majeur, lors de ses entrevus avec les gérants de son clan.
Contrairement à nombre de démons, elle est loin du cliché meurtrier, appréciant sang et massacre, violence et destruction. En fait, plutôt que la soumission par la force, la terreur, elle apprécie comme beaucoup des membres de son genre, de passer par des moyens détournés, la manipulation, le charme à nouveau, tirant les ficelles d'un jeu ou d'un autre, parfois pour le simple goût du pouvoir, de se sentir au-dessus d'autres.
Du moins, c'est ainsi qu'elle serait la majorité du temps, si sa lignée n'était pas aussi instable. Instable tout comme chacun d'entre eux. Là où le calme semble toujours maître, elle craque parfois, cédant à une forme de peur, vague. Une panique sourde qui la prend pendant quelques instants, avant de la laisser rugir, libérer les mailles violentes de son esprit animal, et ligoter celles logiques et contrôlées de la démone.
C'est souvent dans le stress d'une situation délicate que ce genre d'événement apparaît, lâchant ses nerfs, elle devient rapidement méconnaissable, laissant sa place à une Fiéris hargneuse, sanglante, dont les griffes parfois en manque de longueur se lâchent, essayent d'écharper les fous encore présents. Ceux qu'elle souhaite voir disparaître, souvent des personnes envers lesquelles elle dégage naturellement un peu de ressentiment, de dégoût, de colère. Sous cet aspect vicié de sa personnalité, elle oublie toute manipulation, toute retenue. Le meurtre est sa solution.
Elle n'en reste pas moins intelligente, du moins, une créature dotée d'intelligente. Ses phrases plus courtes montrent qu'elle est encore capable de réflexion, et en de rares occasions, on peut la calmer. Démêlant un piège sacrément dangereux, et sûrement peu rentable quant aux risques de le faire. Surtout quand la majorité du temps, il suffit de patienter loin d'elle, la laisser seule, pour que ses nerfs retombent lentement. Non sans avoir défiguré la salle dans laquelle on l'abandonne.


POUVOIR
Un résumé simple, serait de dire qu'il s'agit d'un pouvoir de charme. Telle une succube, elle peut attirer le regard de quiconque se trouve proche d'elle, avec plus ou moins de précision selon son désir.
Dans les faits, le charme s'applique différemment, efficacement, selon la personne visée. Si il naturellement nimbé de mystère, attirant la curiosité de n'importe qui sur elle, le charme de Fiéris sait aussi combler les envies particulières de chacun dans le jeu du charme. Ce pouvoir saura déceler les petits gestes, les mimiques, les regards, les postures et attitudes qui marquent l'oeil de tout un chacun, et les accentuer ensuite dans le regard de sa cible.
Une personne à la recherche d'une femme raffinée, délicate, maniérée, ne pourra détacher son regard des doigts aux gestes précis, de la pose légère et pourtant charmante de la renarde. Et l'inverse sera tout aussi vrai, peu importe les petites idées cachées derrière l'esprit salace ou pure de l'opposant.


HISTOIRE
Fiéris Mirarg est une démon-renard d'un clan moyennement influant. Présent depuis bien longtemps en Enfer, ils sont ressortis des tréfonds de ce Monde avant la naissance de cette blanche et pure créature, opposé naturelle des habituels démons sombres et rouges.
C'est en réalité assez commun, les couleurs peu hostiles chez son clan, typés par un folklore tout à fait asiatique, ils sont une incarnation particulière du charme et du mystère. Entre la bête et l'homme, sans être l'un de ces hybrides créés depuis peu, à l'échelle de vie de cette planète.
En revanche, si il y a bien quelque chose qui dure depuis bien longtemps, dans ce clan, c'est la soi-disant malédiction de sa branche principale. Ironique, pour des créatures infernales, d'être victimes d'une malédiction ? Et bien c'est tout simplement parce que c'est un abus de terme, il n'y a rien d'une malédiction, si ce n'est l'aspect tragique de leur lignée. La puissance des renards sapent leur intelligence à terme. Ils deviennent littéralement bestiaux, et n'en tirent même que les côtés sanguinaires, fous. Devenant des bêtes ingérables, impossibles à raisonner, ils finissent par être abattus, tous. Parfois par leur propre sang, parfois par des ennemis quelconque qu'ils ont attaqué pendant leur crise de folie.

Et Fiéris n'y fait pas exception, fille unique.. Ou unique survivante d'une petite fratrie de deux enfants, elle avait été éduquée pour prendre la suite. Strict, le père de famille avait forcé l'enfant à toujours mieux faire, la faisant dépasser ses capacités plus d'une fois, complimentant ses réussites, et passant la seconde d'après à des demandes encore plus élevées, des attentes irréalistes peut-être, qu'elle finissait par atteindre, trop lentement en général de l'avis du paternel.
Il était encore loin d'avoir ses premières crises, quand Fiéris démontrait déjà ses premières. Une enfant instable déjà, malgré sa nature calme. Une surprise que personne n'avait vu venir la première, pas même les serviteurs, les esclaves, qui étaient passés sous ses griffes. Pas un incident majeur cela dit, une histoire qui avait finie par être enterrée dans l'histoire du clan, contrairement à sa cause qui faisait maintenant débattre le chef de famille et ses plus proches conseillers.
Si Fiéris était déjà dans cet état, l'unanimité pensait qu'elle ne tiendrait pas jusqu'à la fin du paternel. Ainsi, la solution était un nouvel héritier, qu'il soit du père ou de la fille, que ce soit un nouvel enfant, ou un petit-enfant, peu importait. Mais la demoiselle refusait rapidement de se donner à l'exercice de la grossesse forcée, pour le simple bien du clan. Un enfant qu'elle n'éduquerait pas elle-même tout d'abord, puisque remis entre les mains de son paternel pour être le futur héritier. Et surtout, pour qu'elle soit ensuite jetée ? Les sentiments sont faibles, même dans les clans les plus anciens. Elle serait jetée, voir tuée. Inutile donc débarrassée.

Cela lui avait pris plusieurs années, à refuser les propositions, à refuser encore, encore et encore ce plan d'héritage. Peu lui importait le clan, alors que ses crises survenaient plus régulièrement depuis la première. Malgré le sang démoniaque, malgré son engeance.. Elle commençait à s'effrayer de son destin. Elle le connaissait depuis longtemps, bien avant cette première folie, mais elle n'avait jamais imaginé en finir si tôt, avant même d'être libérée des enseignements barbants, des devoirs ennuyant.
Les responsabilités ne lui faisaient pas peur avant, mais maintenant qu'elle avait l'impression de n'avoir vécu une vie que de ça, elle se demandait si une autre route, un autre destin ne pouvait pas être arpenté.
Et c'est au milieu de ces questions qu'elle fut précipiter dans une toute autre situation. Convoquée, dans les jardins de 'son' domaine, elle y retrouvait son père. Pensant avoir droit une nouvelle fois à la présentation d'un jeune démon, d'un poulain pour l'engrosser, elle fût bien plus surprise d'apprendre qu'elle ne serait plus la cible de telles propositions. Et pour cause, son paternel avait finalement par trouver nouvelle démone pour remplacer sa mère. Et cette dernière était déjà fécondée, entrain de faire grandir en son sein le future ou la future héritière.

Fiéris, n'avait plus d'utilité.
Pas pour le clan en tout cas. Et cette nouvelle l'avait suffisamment choquée pour qu'elle ne voit pas le premier coup venir. Pas assez vite pour en éviter tout la douleur en tout cas, presque assommée par son propre sang, celui qui lui a fait connaître le jour, elle redressait un regard choquée. Pas de sa décision en réalité, par la vitesse à laquelle les événements s'étaient enchaînés.
Et pourtant.. Ils s'étaient enchaînés bien moins vite que les suivants. Dans la tête de la renarde en tout cas. Qui avait l'impression de n'avoir vécu qu'un battement de paupière, et qui se réveillait pourtant dans la chambre de son père. Les griffes en sang, dégoulinant, abondant. Le corps inerte d'une femme au sol, des traînés de sang se dirigeant dans le couloir jusqu'au jardin où elle se rendait, surprise, perdue. Elle n'était pas stupide, et lorsqu'elle voyait le corps inerte de celui qui avait probablement tenté de la tuer, elle avait refait le schéma. Perte de contrôle, meurtre. Puis elle s'était dirigée vers la menace, la chose qui grandirait dans le ventre de la femme étendue dans la chambre. Et meurtre à nouveau.
Tremblante, elle avait observé le résultat macabre pendant de longs instants. Pas de larmes, pas de tristesse. Une simple, étrange, et pourtant claire libération. La liberté. Et quand un serviteur découvrait finalement le résultat, elle fît passer le message aux conseillers. Son père était mort, l'enfant également. Elle les avait tués. Elle était désormais cheffe du clan. Et sa voix compterait autant que celle de son père.

Elle n'avait pas de réelle intention de s'occuper du clan en lui-même. Les années suivantes, elle avait fini par déléguer plus d'affaires qu'elle n'en avait réglées elle-même. Notamment concernant sa propre folie grandissante. Elle n'avait pas eu de crises aussi graves que celle de cette nuit de massacre depuis, mais cela finirait par devenir plus régulier. Jusqu'à ce qu'elle devienne incapable de revenir en arrière pendant une crise, qu'elle deviennent une bête sanguinolente.
C'est pour ça qu'elle hésite. C'est pour ça que sa façade est celle d'une femme assurée, d'une cheffe de clan calme et réfléchie. Elle camoufle une fois de plus ce qu'elle est au fond, une renarde qui n'a pas envie de son destin sale et tragique. Elle préférerait vivre, longtemps. Assez pour trouver une solution définitive à ce soucis peut-être ? Ses espoirs vains ne le sont que pour les autres. Elle rêve inutilement, mais s'y accroche. Car c'est en lâchant ce mince fil, qu'elle finirait probablement par atteindre sa dernière crise.

Fiéris Mirarg, Beastly Madness Empty Re: Fiéris Mirarg, Beastly Madness

Fiéris Mirarg
Fiéris Mirarg


Race du personnage : Démon-Renard

Re: Fiéris Mirarg, Beastly Madness | le Lun 4 Juin - 20:01

Et du coup grâce à la signature rendue possible, ma fiche est complétée, je m'en remets à l'avis du public.. Du staff ~

_________________
Fiéris Mirarg, Beastly Madness KCASHputaindecaca

Fiéris Mirarg, Beastly Madness Empty Re: Fiéris Mirarg, Beastly Madness

Mephisto
Mephisto


Race du personnage : Démon of the démon

http://deliciouslyevil.variousforum.com

Re: Fiéris Mirarg, Beastly Madness | le Lun 4 Juin - 20:17



Validation

Félicitation, tu es validé(e). Tu fais partie du groupe des maîtres !

Tu peux faire ta demande de maître ou esclave, lieux, métiers et RPs ICI
Amuses toi bien!

Fiéris Mirarg, Beastly Madness Empty Re: Fiéris Mirarg, Beastly Madness


Contenu sponsorisé


Re: Fiéris Mirarg, Beastly Madness |

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum